AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akito Tokugawa

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Lun 30 Nov - 7:50

/.¤~\ Présentation Hors Rôle Play \~¤./


¤ Prénom :Aurélie
¤ Âge :14 ans
¤ Expérience en forum RP : Moyenne. Étant déjà sur ce forum, je pense que vous avez déjà une petit idée de mon niveau. Là y'aura qu'a voir si je me suis améliorée ou pas.
¤ Personnages préférés : Pfiou un peu tous, mais en particulier, Agon, Hiruma, et Shin.

[center]~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

>_< Présentation Rôle Play >_<

* Nom : Tokugawa. De cette noble et grande famille, je suis l'un des descendant.
* Prénom : Akito. Comparé à une certaine personne, je me souviens encore très bien de mon prénom.
* Âge : 21 ans.
* Sexe : Masculin. Comment ça on ne dirait pas? Vous voulez vérifier? Twisted Evil
* Taille : 1, 81 mètre. Ni trop grand, ni trop petit. Juste assez pour ne pas recevoir de remarques désobligeantes.
* Poids : Environ 78 kg. Je tiens à posséder un poids qui ne me fasse pas voltiger au premier coup de vent.

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

* Description mentale [8 Lignes Minimum]:

Je suis né, un jour de Décembre, durant un hiver extrêmement glacial. Certain disent que cela aurait influer sur mon caractère, mais moi, je n'en crois pas un mot. Il est vrai que je ne suis pas des plus abordables avec mes regardS hostiles. Froids et distant aux choses qui m'entoure, je ressemble quelques fois à ma petite cousine. Shine Tokugawa. Mais je reviendrais sur ce sujet plus tard.

Pour me décrire assez brièvement, je dirais que je suis une personne calme et posée. Je ne m'énerve que rarement et lorsque c'est le cas, il n'y a ni cris, ni hurlements. Mes colères sont d'une température approchant le zéro absolu et peuvent durer extrêmement longtemps. Alors les gens évitent de m'énerver.

En dehors de mon calme, je possède assez d'intelligence pour me permettre une entrée facile dans les meilleures université du Japon. Mais je ne peux guère m'en vanter, Shine faisant aussi bien que moi. Cette petite est étonnante. D'une certaine façon, nous nous ressemblons énormément, tout en restant fondamentalement différent.

Ma famille à moi, est très proche de la sienne. En faite, mon père est le frère du sien. C'est pour ça que nous somme cousin. Lorsque je suis né, j'étais considéré et traité comme un prince. Tous savait que je possédais quelque chose de spécial. Quelque chose que les autres enfant de mon age n'avait pas. Par exemple, à un âge particulièrement précoce, je savais parfaitement, grâce à mon équilibre, me tenir sur mes pieds. Durant cette période je fus gâté, obtenant, d'un simple claquement de doigt, tout ce que je désirais. Mais au lieu de devenir insupportable et capricieux, je restais un enfant poli, attaché aux bonnes manières, et très humble. De moi n'émanait que finesse.

Lorsque j'eus trois ans, Shine fit son apparition, accaparant par sa simple présence, toute l'attention qui m'était donnée auparavant. J'en fut tout de suite extrêmement jaloux et mon caractère changea énormément à ce moment là, passant de l'adorable à l'exécrable. La petite fille, dégageait une aura similaire à la mienne. Une aura que seuls les génies possède et que quelques personnes peuvent sentir... Néanmoins la sienne restait principalement puissante et sauvage, alors que la mienne était subtile et raffiné.

Au fur et à mesure des années, mes dons se développèrent et je me mit très rapidement à pratiquer des disciplines sportives où je fut sans conteste le plus doué. Lorsque ma famille s'en rendit compte, je retrouvais enfin les regards admirateurs et serviles qui m'entouraient étant enfant. J'étais content. Mais cette joie fut de courte durée car très vite, Shine prit connaissance des ses capacités de perceptions, et je fut mis de coté pour elle.

Pouvez vous seulement imaginer la colère et le ressentiment que j'ai éprouvé lorsque je me suis rendu compte que ma famille ne s'intéressait à moi que lorsque j'étais fort quelque part? Qu'elle ne s'intéressait qu'aux personnes possédant des aptitudes extraordinaires? Mais après tout cette famille était composé de grands sportifs, il était peut-être normal qu'elle cherche des jeunes pour prendre le relais. Mais quand même, cela faisait mal. Se sentir abandonnée par ses parents pour les voir revenir ensuite en rampant parce que vous aurez brillé quelque part. Humiliant. Affligeant. Blessant.

Les année passèrent, et Shine grandissait, devenant de plus en plus forte, rapide et admirée. Moi, dans mon petit coin, je ne la détestait pas vraiment, ou un tout petit peu. Mais ce n'était que la jalousie d'un enfant qui voit ses parents s'occuper de quelqu'un d'autre que lui. Souvent lorsque nos cours particuliers étaient finis, nous allions nous promener, et nous nous racontions nos journée. Et je me rendais compte que cette situation ne lui plaisait pas plus qu'a moi. Un jours, sur l'un des ponts japonais qui peuplait l'immense jardin du manoir, nous nous fîmes une promesse.
Chacun devait faire en sorte d'être le plus fort possible. Comme cela, nous serions tout les deux admiré et nos parents seraient là pour nous. Je pensais que cela se passerais comme ça, mais je m'était bien trompé.

OoOoOoOoOoO

[SUITE EN COURS]

* Description physique [10 Lignes Minimum]:

Aux yeux de la plupart des gens, je suis ce que l'on pourrais appeler un bourreau des cœurs involontaire. Grand, avec un corps athlétique, des bras musclé mais pas au point d'être désagréable à regarder, des jambes très élancée, tellement que je passe souvent pour un mannequin. Les cheveux longs m'arrivant aux épaules. Noirs corbeaux aux reflets bleutés et légèrement ondulés, donnant une envie presque irrésistible de passer la main a l'intérieur. Mon regard, sans doute la plupart du temps prédateur, à cause du jaune or de mes iris et des pupilles fendu de mes yeux, se trouve être sournois. Selon ce que j'ai cru comprendre, il me donne un air un peu méchant qui fait craquer les jeunes demoiselle. Ma façon de m'habiller, laisse entrevoir ma condition social, celle de riche descendant d'une famille de nobles. Toujours très classe lorsque je sors, il se peut que quelques fois je me laisse aller vers des tenues plus normal mais mettant tout de même mon corps en valeur. Et dans ces moment là, je suis obliger de raser les murs si je ne tiens pas à être collé par des sangsues très collante.

Très peu de fille résistant à mon charme innée, je me retrouve souvent submergé par des marées de fans prêtent à tout pour ne serais-ce qu'effleuré une partie de mon corps. Car d'après certain, je suis ce que l'on pourrais qualifier de sublime. Oui j'ai du charisme. Oui j'ai une aura séductrice, et après? Toute ces choses ne m'intéresse pas vraiment. La plupart du temps je ne me rend même pas compte que des cruches gloussantes baves derrière moi. Avoir du succès auprès des filles n'est pas ma préoccupation première et ne le seras surement jamais.


~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

-> Information sportive <-

Si la vitesse du son, la précision d'un sniper, et la perception la plus développé qui soit, sont les dons qu'a reçu Shine à la naissance, de mon coté, les dieux m'ont accordé une force étonnante pour ma silhouette, un équilibre presque parfait dans mes déplacements, et une détente à en faire pâlir de jalousie le meilleur basketteur. Je me vante? Vous trouvez? Mais ce n'est que pur vérité pourtant.

Mes dons, j'ai eu à trimer pour les révéler. Shine, elle, a du passer entre les mains des meilleurs pour s'élever. C'est pour cela que je ne la considère pas comme un génie à part entière, vu qu'elle a eu des profs excellents qui l'ont amené à ce niveau. Moi j'ai du passer des jours a m'entrainer en Amérique et maintenant je suis sur que si on refait un duel je la met en pièces. Malheureusement cela n'arrivera pas de si tôt. Ses parents étant très protecteur à l'égard de leur petit prodige.

Vitesse: 40 yard Dash (4, 8 seconde)
Force: 95 kg dévellopé couché. 45 kilos avec un bras.
Détente: Environs 1 mètre. Non, non, je vous assure, ce ne sont pas des bobards.

* Équipe souhaitée : Pour l'instant, je l'ignore. Mais tant que ce n'est pas Shuuhei ça me va. Je ne tiens pas à être dans l'équipe de ma chère cousine. Néanmoins, je me sens attiré par l'université d'Ohjo pour les valeurs qu'elle prône. Et puis elle correspond parfaitement à ma condition. Toutefois Enma serait en deuxième position pour ses études à tendance artistique.
* Poste souhaité : Tigth End ou Full Back
* Numéro souhaité : 77

~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~

* Test RP [Imposé par un Administrateur si personnage du Manga] :


Dernière édition par Akito Tokugawa le Dim 6 Déc - 15:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akito Tokugawa

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Lun 30 Nov - 7:52

Description morale: (suite et elle est longue)^^

Durant environ 10 ans, je suis resté au manoir à m'entrainer, jours et nuit, jusqu'à ce que la fatigue me fasse m'écrouler. Je faisait à peu près tout les entrainements possible et imaginable. Mais je privilégiait particulièrement, l'équilibre, la vitesse et la force. Je savais que Shine s'entrainait aussi de son coté avec les meilleur entraineurs et sportifs du japon, et cela m'emplissait d'une certain joie et d'une grande détermination. Je désirais savoir ce qu'allait donner tout ces entrainement. Génie contre génie. Un duel de champions. L'un évoluant seul, l'autre entrainé par les meilleurs. Je voulais savoir si j'étais le plus fort ou si elle était meilleur que moi. C'est pour cela que je m'entrainais tout le temps et plus que quiconque.

Les année étant passé, mon corps et ma mentalité avaient bien changé. Si avant j'étais un petit garçon mignon et adorable, à 19 ans, aucune fille ne résistait à mon charme surnaturel et à mon corps d'apollon. Mais ce qui me rendait le plus fier, c'était les muscles puissant mais finement dessiné qui étaient apparu sur ma silhouette. Mes entrainements avaient payé, et à ce moment là, je courait à une vitesse de 4,9 seconde sur 40 yards, mesure de vitesse du foot us. Je pouvais aussi soulever un poids de 85 kilos. Je me sentais fort, très fort, plus fort que Shine. Alors dans mon arrogance du moment, je suis partie faire une lettre de défi qui lui a été transmise. Celle-ci m'est revenu avec une condition. Le duel se ferait au Jyuuken.

Étonné tout d'abord par cette condition, j'acceptais tout de même, car je connaissait assez bien cet art martial. Il n'était pas bien compliqué et demandait juste de connaître le corps humain et ses points faible. Heureusement que je m'était renseigné, ou j'aurais passer pour un inculte parmi ce clan ou cette discipline est la préoccupation première.

Le jour de l'affrontement approchait, et je devenait de plus en plus soucieux. Après avoir accepté la condition, je m'était mis à cherché la raison qui pousserais Shine à m'imposer cela. Je ne la connaissait pas extrêmement fan de ce sport. M'enfin bon, je mettais le doute de coté, croyant à ma victoire et au fait que mes parents reviendraient vers moi définitivement. Et oui je n'avais toujours pas abandonné cette idée, malgré les années.

oOoOoOoOoOoOo


Le 27 décembre d'un hiver doux et chaud, j'allais enfin mesuré ma force à celle de ma plus grande rival. Celle qui par ses dons innée m'avait volé l'attention de ceux que je chérissait.

Au manoir des Tokugawa, l'ambiance était électrique. Tout le monde savait qu'il allait se dérouler un duel entre moi et ma cousine, durant lequel on verrait lequel des deux génies était le plus puissant. D'un coté, il y avait les partisans de Shine qui vantait ses mérites, et de l'autre coté, les miens qui faisait un peu la même chose. Et quelque fois il y avait des bagarres mais rien de trop grave.

Depuis le lancement du défis, je n'était pas parvenue a croiser Shine une seule fois, et cela m'énervait. Je voulais la voir, car après tout ce temps, je souhaitait admiré le résultat de ses entrainements à elle. J'étais pressé, énervé, angoissé, stressé, je ne tenait pas en place tant elle m'obsédait. Je voulais la voir!!.

Et mon souhait du être exaucé car dans l'après midi, quelques heures avant le match, je l'aperçus dans le jardin du manoir adossé à un cerisier, une fleur entre les mains. Tout d'abord, je crus être victime d'une hallucination, mais en quelques seconde, je me rendit compte que je n'était pas dans un rêve. Elle était magnifique, image même d'une luxure que j'avais presque envie de gouter. Drapée d'un kimono large, assortie à la couleur de ses yeux, brodé de fils argentés et dorés, laissant apparaître partiellement certaines parties de son corps, dévoilant sa peau pâle et satinée, ses longs cheveux ébène longs et soyeux libres au vent, cascadant sur ses épaules dénudé pour finir leur course en éventail sur l'herbe verte, ses lèvres fines et corail semblaient faites pour les baisés. Des jambes fines mais tout en muscle, des bras fins, terminés par des mains aux doigts fins. Tout en elle n'était que beauté. Pendant un instant j'eus l'impression d'être tombé amoureux d'elle. Flottant sur mon petit nuage où j'étais un peu déconnecté du monde, je ne vis pas le regard moqueur qu'elle me lança avant de se recomposer un visage.

-Cela faisait longtemps Akito.

Ce n'est qu'a ces mots que je repris conscience, pour constater que même sa voix était un délice à mes pauvres oreilles de mortel. Néanmoins, lorsque mon regard croisa le siens, j'eus l'impression de m'être pris une douche froide. Ses yeux, de cette si belle couleur lavande était glaciaux, aucune chaleur n'émanait de ses iris. On aurait presque put croire qu'ils étaient fait de glace. En moi, j'étais un peu triste de voir que son regard avait tant changé, passant du doux et rêveur, au froid et indifférent. M'approchant d'elle doucement, je me demandait ce qu'elle ferait si je la prenait dans mes bras. Elle semblait si fragile dans un sens. Mais dans l'autre, je devinais que ce n'était plus la petite Shine que j'avais devant moi, qu'elle pouvait être dangereuse.

-Tu n'est toujours pas prête. Le duel n'est que dans quelques heures.

Elle continua de me regarder froidement, examinant ma tenue avec insistance, tant que je crois qu'a un moment, j'ai rougi sous son regard.

-Je sais, mais aucune d'inquiétude à avoir pour moi, il ne m'arrivera rien.

Ces paroles, prononcé négligemment me troublèrent. Shine ne disait jamais rien à la légère. Ou du moins la Shine que je connaissais. Étais-je si faible à ses yeux?

-Tu ne me considère pas comme un adversaire à ta hauteur si je comprend bien.

Elle se mit à rire, blessant par la même occasion mon orgueil et ma fierté. Puis d'une voix douce, mais venimeuse, elle me dit en se penchant à mon oreille me faisant frissonner par la même occasion.

-Alors tu comprend vraiment très bien.

Sur ce, elle se leva avec une grâce sans égal et s'en alla sans un regard pour ma personne. Sous le choc de ces paroles murmurées avec douceur, je mit un temps avant de revenir à moi et de comprendre que je venais de me faire rabaissé par une fillette de 16 ans. Une colère froide circula dans mes veines alors que je comprenais lentement mais surement que la petite Shine timide et rêveuse avait disparu, remplacer par cet beauté glacé aux paroles venimeuse et arrogante. J'allais l'écraser. Lui faire regretter ses paroles et lui démontrer que je valait bien plus qu'elle. Mettant le doute de coté, je me releva et me rendit dans ses quartiers pour se calmer avant le combat.

OoOoOoOoOoOoOoO


Dans le dojo du manoir, vêtu d'une combinaison noir, je me tenait en face de Shine habillé de la même façon que moi. Tout deux, nous nous regardions froidement avec mépris, comme si l'autre n'était qu'un tas de me***. Au dessus de nous, dans les gradins, nos supporter criaient des encouragement qui n'atteignait même pas nos oreilles.

Que j'aimerais ne pas vous raconter cette scène, la plus humiliante de ma vie, mais bon j'y suis contraint. Alors autant le faire sans donner trop de détails.

Le chef du clan, le père de Shine soit dit en passant, donna le donna le signal, et le combat débuta. Si au début, j'avais cru que la force et l'équilibre m'aiderais dans ce face à face, je mettais lourdement trompé. Shine était rapide, sa main allait si vite qu'a peine aviez vous le temps de la voir que vous étiez déjà touché. Agile, elle esquivait tout les coups que j'essayais de lui porter. Et les coups qu'elle me portait était précis et faisait atrocement mal. En plus, j'avais l'impression terrifiante qu'elle savait à l'avance où je me trouverais. En faite, j'avais l'impression horrifiante que le vainqueur du combat était déjà désigné. Shine était une guerrière aguerrie. Jamais elle ne faisait d'attaque irréfléchie tout le temps, elle frappait stratégiquement attendant que je fasse une erreur. En plus, malgré toute la force que je possédait, si je ne pouvais pas la touché a cause de son agilité et de sa vitesse, la force était inutile. Seul l'équilibre me servait en me permettant de rester sur mes pieds lorsque ses attaques se faisaient plus puissante, dérangeant mon centre de gravité. Enfin bref, pour résumer ce combat pitoyable, Shine me menait par la bout du nez, et je devais rester en défense pour m'assurer de ne pas perdre tout de suite. Toutefois je sentait au plus profond de moi que Shine ne se battait pas à fond, et cela m'énervait au plus haut point car cela montrait qu'elle avait raison, de moi, elle n'avait rien à craindre. La colère que j'avais réussi à calmer auparavant refit surface et je fis la plus grosse connerie de l'année. De défense, je passais en attaque, et ce fut le coup final. Celui qui me fit perdre.

Avec une rapidité surprenante, je m'étais retrouvé à terre, Shine au dessus de moi me fixant avec un regard l'air de dire « C'est tout ce que tu sais faire? »
Lorsque le père de Shine annonca le vainqueur, il y eut un tonnere d'applaudissement en faveur de la brune aux yeux améthyste. Celle-ci se tourna vers le public pour dire d'une voix qui se voulait ennuyé.

-Allons, inutile de faire tant de bruit. Ce n'était pas grand chose.

Pour moi, ce fut la plus grande honte que j'eus à subir. Et cela devant tout le manoir.

OoOoOoOoOoOoOo


Après ce grand désastre, le manoir entier ne parlait que de Shine. Tout le monde faisait des éloges grandiloquent sur sa personne et a coté, tous riait de moi. Lorsque j'en eus assez, j'ai prit un billet pour l'Amérique. Et là-bas, je recommençais à m'entrainer. Mais cette fois pas tout seul. Avec moi, j'avais des grands sportifs américains. Je voulais voir ce que cela allait donner si maintenant je me mettait au même niveau d'entraînement que ma cousine car désormais la seule chose que je désirais, c'était l'abattre. Après trois ans de torture physique, je revint au Japon pour apprendre que Shine s'était inscrite dans une Université célèbre pour ses études de médecine. Dans l'espoir que je puisse l'affronter avec un club, je fis de même. Et mon choix se porta sur l'université d'Enma. A présent, je me suis inscrit dans un club de football américain, et provoque les événements pour qu'elle en fasse de même. Avec cela je veux pouvoir la rencontrer de nouveau et lui montrer que c'est moi le meilleur.


Spoiler:
 


Dernière édition par Akito Tokugawa le Dim 6 Déc - 0:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shine Tokugawa
LB #43 || "Nekomata."
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
5/12  (5/12)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Mar 1 Déc - 2:20

Bienvenue à toi, cher cousin que j'aime tant. Aussi n'est-ce pas un peu présomptueux de te prétendre meilleur que moi.^^

*Je sais, je m'acceuille moi même mais c'est pas grave. Et le premier qui dit que je suis tarée je l'explose!!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaka Eikichi

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 25
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Mar 1 Déc - 21:07

Bienvenue ! Je trouve que ta présentation très bien. Mais c'est pas à moi de juger si tu a fais des progrès.
*elle est vraiment folle ou quoi ?!*^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby Byakuya
CB #25 || "The White Dreamer."
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 22
Date d'inscription : 02/11/2009

Feuille de personnage
Niveau:
4/12  (4/12)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Mar 1 Déc - 21:48

Yay ! Jolie fi-ficheuh ! (contrairement a la mienne....i_____i)
bref,mais nah t'es pas folle u_u'
< han ? si un peu peu ! =D > *SBAF* je di sa mais je suis pareil donc....XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akito Tokugawa

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   Dim 6 Déc - 0:18

Fiche terminée!!! Même si la maladie m'a fait faire une fin pourrie.-_-""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le véritable génie des Tokugawas.[EN COURS]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» « La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
» Un véritable ami vous poignarde en face! [ Combat: Gilles de Rais vs Aiakos ]
» Fanmi Lavalas ; un parti politique moribond
» La plateforme politique au pouvoir a essuyé une véritable débâcle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eyeshield 21 Max! :: Règles et Vie du Forum :: Règles et vie du forum :: Présentations-
Sauter vers: